> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Télé > SUCCÈS DE LA SODIMO : TEMPLE STREET PRODUCTIONS
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO : TEMPLE STREET PRODUCTIONS

Orphan Black New.jpg

Habituellement, le rôle des avocats consiste à s'occuper des détails et à conseiller les personnes impliquées dans le processus créatif. Pourtant, en 2006, David Fortier et Ivan Schneeberg délaissent une carrière juridique stable et prometteuse pour s'aventurer en personne dans le monde de la production. Forts d'une vision claire du type de contenu qu'ils souhaitent créer, ils fondent Temple Street Productions et coiffent la casquette de producteur. En 2010, un nouvel avocat mu par une pulsion entrepreneuriale, John Young, rejoint l'entreprise.

Sans la moindre référence ou relation sur laquelle s'appuyer, les associés n'ont d'autre choix que de tout construire de A à Z. Le premier défi est d'apprendre à concevoir et produire une émission. Une fois celle-ci dans la boîte, l'étape suivante est alors d'apprendre à en produire davantage. Enfin, les associés doivent déterminer comment bâtir, grâce à ces productions, une entreprise qui soit viable sur le long terme.

La production du pilote de la série Les Vies rêvées d'Érica (Being Erica) est un moment clé, permettant d'asseoir la réputation de Temple Street comme société productrice de contenu de qualité. Par la suite, l'émission s'est vendue à l'étranger dans plus de 148 pays. Sans origine : Orphan Black (Orphan Black) jouit également d'un succès mondial, de même que d'autres projets tels que The Next Step : Le Studio (The Next Step), Recipe to Riches et Killjoys.

Le fait de maintenir la barre à un haut niveau en termes de contenu et de cultiver les relations est la clé du succès de Temple Street. La société travaille en étroite collaboration avec les scénaristes et les créateurs en vue de concrétiser leurs visions tout en respectant les contraintes budgétaires et financières, ce qui relève parfois du défi.

Aujourd'hui, Temple Street compte environ 45 employés à temps plein et des bureaux à Los Angeles et Toronto. La société expérimente en créant ses propres marques et a monté une équipe numérique afin de se diversifier dans le domaine des jeux. Elle a en outre récemment annoncé la création d'une division consacrée à la distribution.

Temple Street collabore avec la SODIMO à la fois dans le cadre de sa production télévisuelle et de sa récente percée dans les nouveaux médias. La société tire parti des membres d'équipe et des artistes présents en Ontario pour réaliser des productions de qualité qui plaisent au monde entier.

Actuellement, elle est focalisée sur sa restructuration aux fins de croissance dans un paysage médiatique qui change à vitesse grand V. Le divertissement numérique va jouer un rôle prépondérant dans l'avenir de Temple Street. Le futur a beau demeurer incertain, ce n'est pas le cas de la réputation de Temple Street en tant que société produisant du contenu de qualité.

« Nous avons dû relever de nombreux défis pour en arriver là, mais nous sommes prêts à affronter tout ce que l'avenir nous réserve. Nous débordons d'idées pour nous développer. La période est intimidante, mais nous disposons de l'équipe idéale pour tenter de saisir les occasions qui se profilent. »

—John Young, directeur général, Temple Street Productions

Pour en savoir plus sur Temple Street Productions :
Site Web : http://www.templestreetproductions.com/
Twitter : https://twitter.com/TempleStreet