> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Revues > SUCCÈS DE LA SODIMO : JOBPOSTINGS
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO : JOBPOSTINGS

Passion Inc 677x408.jpg

Leurs études universitaires achevées au milieu des années 1990, les frères Nathan et Mark Laurie sont confrontés au même défi que bien des Canadiens à ce moment de leur vie : ils n'ont pas d'emploi. Constatant que nombre de leurs amis se trouvent dans la même situation, ils décident de faire d'une pierre deux coups en créant une revue qui leur facilitera la tâche. Ensemble, ils passent quelques coups de fil et alignent dix-huit annonceurs intéressés par leur premier numéro. 

Cependant, sans aucune expérience ni crédibilité dans le marché des revues, les Laurie doivent faire preuve de créativité. Pour le premier numéro, ils proposent une garantie de remboursement si le client n'est pas satisfait à 100 p. 100. (Au final, une seule société demande à être remboursée.) 

Leur persévérance s'avère payante. Le premier numéro est immédiatement rentable et en l'espace de quelques mois, ils étendent leur activité au marché américain (Mark finissant par se focaliser sur ce marché tandis que Nathan se concentre sur le Canada). Au fil des ans, jobpostings devient suffisamment important pour recruter ses propres rédacteurs, ainsi qu'un concepteur graphique, un chef de la diffusion et d'autres employés. Travaillant sous l'égide de leur société Passion Inc., ils publient en moyenne 22 numéros par an au Canada et aux États-Unis. 

Les Laurie consolident jobpostings jusqu'à en faire la plus importante publication de la catégorie « mode de vie professionnelle » au Canada aujourd'hui, touchant chaque année 400 000 étudiants dans tout le pays. C'est la première société au Canada à avoir lancé une revue consacrée aux étudiants handicapés. Elle publie également des numéros spéciaux sur l'emploi des Autochtones ou les jeunes femmes occupant des postes de leadership, ou des numéros destinés aux étudiants GLBT. 

En 2000, même si la société est prospère, Internet gagne du terrain sur la presse. Au début, alors que les annonceurs peuvent encore se permettre de payer une annonce pleine page au prix fort, jobpostings ne pouvait facturer qu'un montant minimal pour une annonce en ligne. Mais lorsque les annonceurs sont de moins en moins disposés à payer un supplément pour les annonces imprimées, la société est contrainte de changer de modèle. 

Pour lui venir en aide, la SODIMO lui accorde un soutien par le biais du Fonds d'aide aux éditeurs de revues, ce qui permet à la société d'investir dans des plates-formes numériques et d'établir une présence en ligne en vue d'épauler la revue papier. Dans le cadre de cette transition appuyée par la SODIMO, les frères conçoivent un nouveau site Web qui est en permanence agrémenté de nouvelles fonctionnalités. 

Bien entendu, ils mettent aussi constamment à jour le contenu du site Web, aidant les jeunes Canadiens à trouver les stages, les offres en alternance et les emplois qui leur permettront de réussir, comme eux, leur propre carrière. 

« Nous voulons que jobpostings soit le site pour les étudiants qui cherchent du travail à temps partiel, des offres en alternance ou des stages pendant leurs études, et du travail à temps plein une fois celles-ci terminées. Nous voulons que le site soit le premier qui vienne à l'esprit quand on cherche un emploi de qualité. »

—Nathan Laurie, président de jobpostings.ca 

Pour en savoir plus sur jobpostings.ca :
Site Web :
http://www.jobpostings.ca/
Twitter :
https://twitter.com/jobpostingsca
Facebook :
https://www.facebook.com/jobpostingsca