> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Revues > SUCCÈS DE LA SODIMO: TASTE OF LIFE
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO: TASTE OF LIFE

Taste-of-Life 

À son arrivée au Canada, Wendy Guo se réjouit de constater la diversité qui règne au sein de son pays d’adoption. Toutefois, le secteur des médias imprimés laisse clairement à désirer à ses yeux : les journaux chinois sont fades et à visée informative uniquement; quant aux revues en anglais, elle trouve qu’il leur manque un petit quelque chose.

C’est pourquoi Guo décide en 2009 de fonder, avec des partenaires, sa propre revue, Taste of Life, dont l’optique est de rapprocher l’Orient et l’Occident autour d’une vision commune de l’esthétique. La revue propose ainsi des articles sur les thèmes de la décoration d’intérieur, la mode, la beauté, les voyages, la gastronomie et les arts du spectacle.

À ses débuts, Taste of Life est un magazine vie moderne disponible uniquement en chinois, qui s’adresse à la population croissante d’immigrants de cette nationalité appartenant aux classes moyennes et supérieures. Aujourd’hui, la revue est bilingue et vise un public plus diversifié : les nouveaux immigrants chinois, les Asiatiques originaires d’autres pays, les Chinois de seconde génération, mais aussi les citoyens du monde à la curiosité aiguisée qui apprécient les bonnes plumes, les photographies haut de gamme et le style d’un média de qualité.

Taste of Life se distingue comme l’une des rares revues bilingues et multiculturelles, mais il n’a pas été facile de trouver des personnes talentueuses à la fois sensibles à la culture occidentale et à la culture asiatique. Heureusement, grâce à l’appui du Fonds d’aide de la SODIMO aux éditeurs de revues, Guo a pu recruter les bonnes personnes au moment opportun. L’équipe veille à ce que la mise en page et le contenu éditorial soient irréprochables, la revue se voulant elle-même un produit de luxe.

Cette qualité exceptionnelle vient notamment expliquer l’essor rapide de Taste of Life. À raison de neuf numéros par ans, la revue est tirée à 35 000 exemplaires à destination des provinces de l’Ontario et de la Colombie-Britannique. Employant aujourd’hui une quinzaine de personnes à Toronto et Vancouver, elle mise sur l’étroite collaboration instaurée entre l’équipe chinoise et l’équipe anglaise.

Taste of Life a également profité du soutien stratégique de la SODIMO à divers moments clés. Grâce à une subvention du Fonds d’aide aux éditeurs de revues, Guo a pu donner un coup de jeune au site Web de Taste of Life en 2011, avec à la clé une stupéfiante hausse du nombre de visiteurs uniques par mois établie à 1 662 %. L’année suivante, la SODIMO a appuyé le lancement de la revue dans sa nouvelle version entièrement bilingue chinois-anglais, en format imprimé et en ligne. Cette initiative a elle aussi remporté un franc succès, avec une hausse des recettes publicitaires de plus de 60 % en quatre mois.

Le parrainage d’événements dans le secteur du luxe a par ailleurs contribué à la mise en valeur de la revue, tout en renforçant les liens entre les cultures occidentales et asiatiques selon le souhait initial de sa fondatrice. Finalement, Guo propose simplement aux lecteurs de faire de nouvelles expériences et de découvrir de belles choses : en un mot, de goûter à tous les plaisirs de la vie.

« D’un côté, notre revue peut se concevoir comme un guide aidant les immigrants à comprendre et à embrasser les valeurs et la culture locale. De l’autre, nous aidons également les Occidentaux à comprendre la culture chinoise. »

—Wendy Guo, éditrice de revue, Taste of Life

Pour en savoir plus sur Taste of Life :
Site Web : http://tasteoflifemag.com/?lang=en
Facebook : https://www.facebook.com/TasteOfLifeMagazine