> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Revues > SUCCÈS DE LA SODIMO: LLOYDMEDIA INC.
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO: LLOYDMEDIA INC.

FO_SpringMar2014_cover50 677x408.jpg

Stephen Lloyd, qui a commencé sa carrière en tant que journaliste, n’avait jamais imaginé qu’il serait un jour à la tête d’une maison d’édition de revues. Pourtant, les compétences qu’il a acquises et le réseau qu’il s’est constitué dans le monde de la presse d’affaires lui ont donné exactement les atouts dont il avait besoin pour lancer
Canadian Direct Marketing News en 1988.

Bien que le sujet du marketing direct bénéficiait déjà d’une bonne couverture aux États-Unis et au Royaume-Uni, personne n’avait encore remarqué que sur le marché canadien, il n’existait pas de magazine sur ce thème. Lloydmedia Inc. s’est engouffré dans la brèche pour fournir des renseignements à jour et localisés à cette profession en pleine croissance. Le magazine, qui était imprimé à ses débuts sur un papier journal de format « tabloïd » est aujourd’hui une revue sur papier glacé en format spécial. Direct Marketing, comme on l’appelle aujourd’hui, est depuis plus de 25 ans la revue de référence sur le marketing pour les cadres canadiens. 

Vingt ans après le lancement du premier numéro, l’histoire semble se répéter quand Lloyd remarque à nouveau un vide à combler sur le marché – dans les services financiers, cette fois. Cette fois encore, les marchés américains et britanniques disposaient déjà d’une presse consacrée à ce thème, mais la presse canadienne était à la traîne et ne proposait pas de renseignements sur des sujets spécialisés comme les systèmes de paiement et les crédits d’équipement. Il s’agit pourtant de facteurs qui peuvent décider du sort d’une entreprise.

La réussite de Lloydmedia est due au fait que les entreprises canadiennes sont très désireuses d’en savoir plus sur des mécanismes de paiement qui évoluent rapidement (des pièces, on est passés aux lecteurs de cartes de crédit puis aux paiements sur iPhone), et de comprendre comment cette évolution peut avoir des répercussions sur les décisions marketing, la confidentialité des données des clients, l’information sur les marchés et même les décisions relatives au choix d’un site. Contrairement aux revues abordant tous les aspects d’une industrie en particulier, le magazine de Lloyd propose du contenu qui est utile aux cadres et aux dirigeants de tous les secteurs.

On sait bien à quel point il est difficile de tirer son épingle du jeu dans le secteur de l’édition de revues, et à chaque fois, le plus difficile pour Lloyd a été d’obtenir un financement, parce qu’il ne souhaitait pas que des investisseurs privés prennent le contrôle de sa société et de la direction suivie par celle-ci. C’est là que la SODIMO entre sur scène. Bien que le financement en lui-même contribue à la croissance de sa société, Lloyd constate que le processus a aussi pour résultat de lui permettre de mieux cibler ses efforts et l’oblige à réfléchir très soigneusement à ce dont il a besoin pour assurer le succès d’un projet donné. En bref, cela lui permet de prendre des décisions d’affaires plus avisées. Une fois le financement obtenu, tout le reste s’est mis en place.

Lloydmedia continue de proposer de nouveaux titres dans sa section des services financiers. Ainsi, le magazine Financial Operations a vu le jour en 2014 avec l’appui de la SODIMO. Cette nouvelle revue aborde des thématiques comme les comptes créditeurs/débiteurs, le recouvrement, le crédit, la gestion documentaire, l’entreposage des données et la facturation. La société commence à s’intéresser à la communication de l’information sur le Web, sur dispositifs mobiles et en personne afin d’offrir des services enrichis à son public – et s’assurer potentiellement de nouveaux profits.

Aider les autres entreprises canadiennes est une bonne affaire, après tout.

« Quand on regarde ce qui se passe aux États-Unis et au Royaume-Uni pour nos deux marchés principaux, les possibilités semblent infinies. Cela va être intéressant, notamment sur le plan financier, et une croissance exponentielle nous attend si nous menons bien notre barque. Pouvoir compter sur les bons partenaires est essentiel à nos yeux, et pour nous, la SODIMO fait partie de nos partenaires clés. »

— Stephen Lloyd, président de Lloydmedia Inc.

Pour en savoir plus sur Lloydmedia Inc. :
Sites Web :
http://paymentsbusiness.ca, http://www.dmn.ca