> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Revues > SUCCÈS DE LA SODIMO: AZURE
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO: AZURE

Azure 

Lancée en 1985 par les époux Sergio Sgaramella et Nelda Rodger, la revue AZURE vient combler un vide que ses créateurs avaient repéré sur le marché, à savoir une niche entre les publications spécialisées et les magazines de décoration d’intérieur. Près de 30 ans plus tard, AZURE demeure une référence pour les architectes comme pour les décorateurs, ainsi qu’une ressource pour les membres du grand public friands d’architecture et de design contemporains – au Canada comme aux quatre coins du monde.

À la tête d’une équipe de 20 personnes et de deux revues imprimées florissantes (dont chacune dispose d’une édition numérique et d’un site Web), Azure Publishing affiche tous les signes d’une belle réussite locale. Cependant, il n’a pas toujours été facile pour cet éditeur indépendant de rester à flot. Pendant la récession du début des années 1990, le rythme de publication d’AZURE est passé de dix numéros annuels à six, et ce n’est qu’en 2005 que la revue paraît de nouveau huit fois par an. Magazine d’architecture et de design, AZURE a des liens étroits avec l’industrie manufacturière de l’Ontario, et de ce fait, ressent une partie des répercussions dues aux fermetures et aux délocalisations extraterritoriales.

Le passage au contenu en ligne a constitué un autre défi. Sensibles à l’énorme potentiel de l’univers du numérique, Rodger et Sgaramella étaient très désireux de faire le grand saut. C’est un aspect pour lequel le financement gouvernemental octroyé par l’intermédiaire de la SODIMO leur a été d’une grande aide. Les subventions reçues au titre du Programme d’aide aux éditeurs de revues leur ont permis de développer et de lancer un site Web flambant neuf pour AZURE en 2012. En 2013, des sommes provenant du même fonds ont été employées pour développer un site Web pour Designlines, la publication sœur d’AZURE destinée aux consommateurs.

Le maintien d’une approche pratique fait partie des stratégies utilisées au sein d’AZURE et de Designlines pour gérer les constantes évolutions de l’industrie de la publication et les aléas de l’économie. Le personnel du bureau de Toronto dirige tous les aspects du processus de publication – de la rédaction à la diffusion, sans oublier les maquettes, la production, les ventes et les aspects administratifs. Dès que cela est possible, il perfectionne aussi ses compétences pour que des tâches essentielles, comme la correction des couleurs et le codage HTML, soient réalisées en interne. Récemment, la société a profité sur soutien de la SODIMO pour recruter du personnel afin de développer et d’administrer la percée d’AZURE dans le numérique – un autre domaine que la société gérera elle-même.

Au fil des ans, la diffusion internationale d’AZURE a régulièrement augmenté, avec des ventes dépassant parfois celles de la revue au Canada. Sur les 18 500 exemplaires tirés, près d’un quart va aux États-Unis. (Quant à la revue Designlines, son tirage a considérablement augmenté au cours des deux dernières années.) Rodger et Sgaramella attribuent cette réussite à la grande qualité de leur produit et à sa formule unique, qui associe des sujets internationaux à des travaux canadiens de même calibre.

Outre une augmentation générale du tirage imprimé, les abonnements aux éditions numériques augmentent au rythme d’environ 5 % par an, ce qui est impressionnant par rapport aux normes dans l’industrie, et compte tenu du fait que le système d’abonnement numérique a été lancé il y a tout juste deux ans.

En 2011, la société a créé les « AZ Awards », prix décernés pour saluer l’excellence au sein de l’architecture et du design aux quatre coins du monde. En 2013, 677 projets ont été soumis dans le cadre de ces prix par des architectes, décorateurs et fabricants de 35 pays.

« Toronto peut sembler être un endroit improbable pour lancer une revue d’architecture et de design réussissant au-delà des frontières canadiennes, mais une partie de notre stratégie consiste à édifier un “pôle” dans cette ville, et à attirer l’attention du monde entier sur le talent et les réalisations du Canada. »
— Nelda Rodger, cofondatrice, Azure Publishing

Pour en savoir plus sur AZURE :
Site Web : http://www.azuremagazine.com
Twitter : @azuremagazine
Facebook : https://www.facebook.com/AzureMagazine