> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Produits Min > SUCCÈS DE LA SODIMO : SMILEY GUY STUDIOS
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO : SMILEY GUY STUDIOS

Guidestones Ithentic-Smiley

À l’époque de la rencontre des fondateurs de Smiley Guy Studios (SGS) – alors étudiants en conception des nouveaux médias au Norman Jewison Canadian Film Centre – parler des « nouveaux médias » était un peu exagéré. Avant l’accès aux services Internet à large bande, les plateformes numériques relevaient davantage de la vision que de la réalité. Ainsi, les Smiley Guys, avides de créer un contenu transmédia interactif, avaient une excellente idée, mais aucun moyen de la réaliser. Odd Job Jack, la « première sit.com au monde » (comédie de situation en ligne) était en phase de développement lors de l’explosion de la bulle des technologies.

En attendant les avancées de la technologie, le studio a produit des séries d’animation pour les chaînes de télévision conventionnelles, notamment sur « The Comedy Network ». Il a utilisé les crédits d’impôt de la SODIMO pour développer un système novateur de gestion de la production multiplateforme pour les contenus interactifs. Cette capacité à créer à la fois une programmation linéaire traditionnelle et sa contrepartie numérique interactive est la marque de fabrique de la société. Odd Job Jack est devenue une des cinq séries canadiennes les plus populaires de tous les temps de « The Comedy Network ».

Le succès obtenu par SGS avec les anciens médias ne remet pas en cause sa volonté d’innover sur les nouveaux. La société a ensuite développé le premier vrai projet multiplateforme avec « Piliers de la liberté » (Pillars of Freedom), une série de TVOntario qui permet aux enfants de voter en ligne pour orienter la synopsis. Ces éléments interactifs et novateurs ont vu le jour grâce au soutien du Fonds de la SODIMO pour les produits multimédias interactifs numériques et ont été adoptés avec enthousiasme par le jeune public. La cote d’écoute de « Piliers de la liberté » est bonne, et la série a été nommée aux Prix Gémeaux dans la catégorie de la meilleure émission de télévision pour enfants, ainsi qu’aux prix Écrans canadiens dans la catégorie du meilleur projet multiplateforme.

Néanmoins, les fondateurs de Smiley Guys avaient toujours à cœur de créer un schéma d’entreprise destiné à offrir du contenu en ligne qui soit commercialement viable. Les choses se sont mises en place avec la web-série Guidestones, financée par la SODIMO. Par le biais de sa société sœur, iThentic, Smiley Guys a coproduit un film à suspense haletant diffusé en mini-épisodes en temps réel par le biais d’une demande effectuée par courriel ou d’une application Facebook; en webisodes interactifs à la demande; et en une série linéaire qui vient de sortir sur CTV.ca, l’application CTV et CTV mobile. Les premiers pas du programme transmédia ont été reçus très favorablement par la critique mondiale. Guidestones a remporté un prix Emmy sur la scène internationale à Cannes ainsi qu’une « Triple Couronne » canadienne dans les médias numériques : le Banff Rockie Award, le prix Écrans canadiens et le Digi Award pour la meilleure web-série.

En dépit du succès de Guidestones, il est toujours très difficile de gagner de l’argent par le biais d’Internet. C’est en collaborant avec des organismes de radiodiffusion pour créer du contenu incisif, en misant sur les modèles traditionnels pour financer l’innovation et en demandant le soutien des organismes de financement pour partir à la découverte des nouveaux mondes que Smiley Guys voit la chance continuer de lui sourire.

« Le soutien des organismes de financement nous permet de miser sur la grande réserve de talents présente en Ontario pour développer de passionnants nouveaux projets. L’Ontario dispose de toutes les ressources nécessaires pour devenir la plateforme numérique de référence concernant la création de contenus. »
–    Jonas Diamond, chef de production, Smiley Guy Studios PDG, iThentic