> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Produits Min > SUCCÈS DE LA SODIMO : PHANTOM COMPASS
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO : PHANTOM COMPASS

Phantom Compass 

Grâce à son équipe talentueuse et polyvalente, Phantom Compass crée des jeux sortant de l'ordinaire, qui vont de l'enquête policière adaptée d'une tragédie grecque classique au jeu de rôle associant flipper et réflexion. En matière de conception de produit, la société se pique de prendre des risques que les développeurs de jeux grand public se refuseraient purement et simplement à prendre.

Produisant aujourd'hui ses propres jeux vidéo originaux sélectionnés pour des prix, Phantom Compass a débuté sous une tout autre casquette. C'est sur cette transition que repose le succès de la société.

Phantom Compass est fondée en 2008 sous la forme d'une société de services vidéoludiques proposant des services de conception de jeux Flash et de logiciels Web aux productions financées par la SODIMO, le FMC, le Fonds Bell et le Fonds Shaw Rocket. Alors que la société prend son essor, son fondateur Tony Walsh se rend compte que nombre des plus grandes entreprises relocalisent leurs services de production en interne. Au même moment, il est de plus en plus difficile pour Phantom Compass d'assurer la compétitivité de ses tarifs du fait que l'industrie accorde moins d'importance à la qualité que Tony et son équipe.

Quelque chose doit changer. Tony réalise que la production de jeux originaux constitue la voie du progrès, mais que cela exige une modification en profondeur du modèle de gestion de la société. Forte du soutien offert par les crédits d'impôt et le financement de production de la SODIMO, Phantom Compass saute le pas, et ne l'a jamais regretté.

Tony Walsh crédite le soutien de la SODIMO d'avoir facilité la trésorerie et la transition de la société à ce moment crucial. Des fonds supplémentaires à l'égard du développement de la propriété intellectuelle et de la facilitation des exportations ont également été d'un grand secours. En outre, Phantom Compass a collaboré avec des établissements universitaires et des groupements sectoriels domiciliés en Ontario tels qu'Interactive Ontario et Innovate Niagara en vue d'acquérir un avantage concurrentiel.

Sa métamorphose en société de développement de jeux indépendants achevée avec succès, Phantom Compass a pu attirer une équipe de vétérans des industries du développement Web, de la télévision, du cinéma et de la conception de jeux pour consoles.

Tony constate qu'un changement perceptible s'est opéré au sein de l'industrie du jeu vidéo chez les consommateurs comme chez les créateurs, en vertu duquel les jeux produits de façon indépendante sont perçus comme des produits innovants, solides et viables.

Le premier jeu original majeur de la société, « Rollers of the Realm », a été sélectionné par trois prix internationaux avant même sa sortie, prévue pour 2014. Le produit a été conçu comme un jeu unique, avant de se voir étendre à une gamme de trois titres apparentés.

Aujourd'hui, Phantom Compass possède des bureaux à Toronto et St. Catharines, et attribue sa survie au soutien offert par les administrations municipales et provinciales.

La société fait tout son possible pour marquer les joueurs et créer quelque chose qui vaille la peine qu'on en parle. Tony est persuadé qu'en y parvenant d'emblée, le succès critique et financier aura plus de chances de suivre. Il semblerait que Phantom Compass ait trouvé son créneau.

« Notre passion est devenue manifeste lorsque nous avons, en tant que société, changé de stratégie pour créer des jeux entièrement originaux. Bien qu'il soit gratifiant de travailler avec de bons partenaires, il est réellement électrisant de concevoir une nouvelle propriété intellectuelle de A à Z. »

Tony Walsh, Directeur D'entreprise, Phantom Compass

Pour en savoir plus sur Phantom Compass :