> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Produits Min > SUCCÈS DE LA SODIMO : GET SET GAMES
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO : GET SET GAMES

Mega Run–Get Set Games

Imaginez que vous soyez payés à faire ce que vous aimez. Ça n'a pas tout de suite été le cas pour les compères de chez Get Set Games, mais en moins de cinq ans ils ont transformé leur passion pour le jeu vidéo en une entreprise durable, avec un pied fermement ancré dans le secteur caractérisé par la croissance la plus rapide de l'industrie du divertissement.

En 2008, l'équipe s'amuse toujours à faire des jeux, exerçant une activité alimentaire pour financer son boulot de rêve, fréquentant les salons du jeu vidéo et échangeant des idées avec la communauté soudée des développeurs indépendants torontois, lorsque la technologie mobile explose et change la donne. Tout à coup, il y a une alternative aux consoles et à leurs titres au coût de développement élevé. Apple rend la nouvelle plateforme facile d'accès, offrant aux développeurs des outils et des logiciels gratuits, et une place sans risque dans sa boutique d'applis. Du jour au lendemain, la voie est libre.

Get Set s'y engouffre, en compagnie de dizaines d'autres développeurs, y compris des sociétés possédant de plus grands studios et des poches bien plus remplies. Un titre à succès peut suffire pour réussir dans la sphère du jeu mobile, et durant le second semestre de 2010, le studio indé ontarien part à l'assaut des palmarès, comptabilisant jusqu'à 50 000 téléchargements quotidiens de son jeu gratuit de grande qualité, Mega Jump. Le défi consiste alors à continuer sur cette lancée et, la chance aidant, à en tirer profit. Tirant parti du Fonds de la SODIMO pour l'exportation, l'équipe se rend à des conférences majeures dans le domaine des jeux vidéo, tissant de nouveaux liens, concluant des ententes de co-promotion et se tenant au courant des nouveautés dans la galaxie mobile. Financé par la SODIMO, son jeu suivant, Mega Run, se hisse rapidement au sommet des classements de la boutique des applis, attirant l'attention de Disney/Pixar et un accord de partenariat concernant Monsters Inc. Run.

Fort de plus de 50 millions de téléchargements sur les systèmes Android et iOS, Get Set Games a récemment compté parmi les deux développeurs de jeux mobiles canadiens (tous deux domiciliés en Ontario et financés par la SODIMO) retenus par Apple pour figurer à l'affiche de la célébration du 5e anniversaire de sa boutique d'applis.

Chose tout aussi importante pour tous les dirigeants de la société, ils possèdent désormais une entreprise confirmée générant un profit stable qui leur permet d'acheter davantage de matériel, de recruter plus de personnes et de se focaliser sur ce qu'ils aiment vraiment faire : créer de nouveaux jeux.

« Une si grande part de l'activité de la sphère mobile et technologique se déroule à San Francisco ou dans sa périphérie. Tout particulièrement lors de la Game Developers Conference, à laquelle la SODIMO nous permet de nous rendre; en gros le monde du jeu vidéo tout entier s'y retrouve le temps d'une semaine. C'est vraiment super de pouvoir se rencontrer en personne et de négocier des contrats. Nous venons en fait de débuter un contrat avec une société en Chine, et c'est à la GDC, un peu plus tôt cette année, que nous les avons rencontrés pour la première fois. »
 – Rob Segal, cofondateur de Get Set Games