> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Produits Min > SUCCÈS DE LA SODIMO : GAME HIVE
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO : GAME HIVE

Broadview Press

Si vous aimez les jeux sur mobile, vous n’avez peut-être pas entendu parler de Game Hive, mais vous avez probablement joué à l’une de ses créations : Tap Titans, Tap Tycoon, Beat the Boss, Battle Run et la série Antrim Escape. Et cela suffit amplement à son cofondateur, Mark Wang. 

« Game Hive n’est pas vraiment connu, a déclaré Mark Wang. Nous sommes un studio qui s’investit entièrement dans ses produits. Nous réalisons des jeux qui trouvent un écho auprès de beaucoup de personnes, et nous pensons que la notoriété de la marque ira de pair avec celle de nos jeux. » 

Fondé en 2009 (l’année où le mur entre éditeurs de jeux et utilisateurs est tombé), Game Hive est un studio spécialisé dans la conception de jeux mobiles qui mettent les joueurs au premier plan. Cette stratégie semble d’ailleurs porter ses fruits : avec 130 millions de téléchargements, 1,5 million d’utilisateurs jouent chaque jour aux jeux du studio. 

C’est aussi grâce à sa capacité d’innovation que Game Hive est devenu l’un des studios de développement indépendants les plus influents du Canada. Avec Battle Run, Game Hive a été le premier studio à créer un jeu multijoueur en temps réel pour appareils mobiles et, ce faisant, à résoudre plusieurs problèmes techniques. 

Mark Wang explique que l’engouement pour le synchronisme est né de la volonté de recréer l’expérience de jeu « que nous avons connue pendant notre enfance : quatre joueurs dans une salle jouant simultanément à un même jeu vidéo ». 

Il est également fier de Top Titans, un jeu incrémental qui était, à l’origine, accessible depuis Internet. Game Hive en a développé une version mobile et y a ajouté de nombreuses fonctionnalités propres aux mobiles et axées sur les joueurs. « C’est sensationnel de ressentir l’impact de notre jeu à l’autre bout du monde. » 

Mark Wang n’hésite pas à souligner que la SODIMO lui a non seulement fourni un appui critique, mais qu’elle a aussi favorisé la coopération au sein de l’industrie des médias interactifs, où les autres développeurs sont moins des concurrents que des collaborateurs. 

« Aujourd’hui, de nombreux studios font leur apparition. Toronto est forte d’une culture de l’innovation et de l’originalité, où nous sommes plus amis que concurrents. Le soutien du gouvernement est le signe que nous cultivons cette culture. » 

Le soutien du gouvernement se traduit notamment par les programmes de crédits d’impôt, qui ont permis à l’entreprise de prendre des décisions de recrutement importantes, et par des subventions grâce auxquelles elle a pu assurer chaque année une présence à la Game Developers Conference de San Francisco. 

« Nous n’aurions pas pu payer tout cela. La SODIMO nous a énormément aidés et nous a même fourni un stand et une salle de réunion, reconnaît Mark Wang. D’ailleurs, certaines de ces réunions ont grandement influencé mon actuelle vision des choses. » 

Pour ce qui est de l’avenir, Mark Wang pense que la réalité virtuelle offre beaucoup de potentiel, mais que le studio continuera de se concentrer sur ce qui a fait son succès initial : créer des jeux qui plaisent aux gens. 

Pour en savoir plus sur Game Hive :
Site Web : www.gamehive.com
Twitter : @GameHive
Facebook : www.facebook.com/TapTitan