> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Produits Min > SUCCÈS DE LA SODIMO: DRINKBOX STUDIOS
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO: DRINKBOX STUDIOS

Drinkbox 

En 2008, quand la société de production de jeux vidéo Pseudo Interactive ferme ses portes, plusieurs de ses employés passionnés de longue date décident qu’ils ne sont pas prêts à abandonner. Ils forment alors un groupe et fondent leur propre société, DrinkBox Studios. 

En l’espace de quelques années, DrinkBox a développé des jeux pour de nombreuses plateformes, comme la PlayStation 3, la PlayStation Vita et les ordinateurs personnels.

Son premier jeu vidéo, Tales from Space: About a Blob, sort sur la PlayStation 3 en 2011 grâce à un financement obtenu dans le cadre de l’Initiative d’aide à la production de contenu pour écran de la SODIMO. Il a fallu près de trois ans pour le mettre au point, étant donné que l’équipe a dû concevoir tous les outils et toute la technologie en interne. 

Ce projet était nécessaire pour faire décoller la société, mais il s’accompagnait de coûts considérables. Heureusement, DrinkBox a reçu le soutien du Fonds de la SODIMO pour les produits multimédias interactifs numériques, ce qui a aidé la société à payer ses factures. L’équipe de DrinkBox a également fourni des services de développement au moyen de contrats d’entreprise auprès d’autres sociétés (comme Activision et Electronic Arts) pour obtenir des fonds supplémentaires pour ses projets internes.

Après la sortie du jeu, qui a été couronnée de succès, la société a commencé à percevoir ses premiers revenus liés directement à cette activité. DrinkBox a donc pu réduire le volume de travail qu’elle réalisait pour d’autres entités et se consacrer au développement de son deuxième jeu, Tales from Space: Mutant Blobs Attack. Le jeu est disponible au début de 2012 pour le lancement de la PlayStation Vita et plus tard pour Microsoft Windows. Grâce aux rentrées d’argent provenant des deux jeux, la société peut désormais réduire encore davantage le nombre de ses missions réalisées en tant que sous-traitant. 

En 2013, DrinkBox sort Guacamelee! sur PlayStation et Windows. Ce nouveau titre remporte immédiatement un franc succès, et des sites Web et magazines majeurs l’élisent d’ailleurs « jeu de l’année ». Forte de cette réussite, l’équipe est en mesure de mettre un terme à son travail en tant que prestataire externe.

Aujourd’hui, la société travaille exclusivement au développement de son propre contenu original, et compte sortir un jeu par an, sans pour autant en faire un objectif strict. 

Chaque semaine, plusieurs centaines de jeux débarquent sur les écrans, toutes plateformes confondues. Autant dire qu’il n’est pas facile d’attirer l’attention des joueurs potentiels sur un jeu en particulier. Grâce à l’appui du Fonds de la SODIMO pour l’exportation, DrinkBox a pu maintenir une présence très dynamique à plusieurs salons professionnels incontournables aux États-Unis. Au fil des ans, la société a, lentement mais sûrement, tissé des liens avec des journalistes et d’autres acteurs du secteur, et trouve désormais qu’il est plus facile de faire connaître ses projets en faisant appel à des médias acquis à sa cause ou grâce au bouche-à-oreille.

Pour l’instant, DrinkBox a réussi à attirer un large public de tous les âges. Le cofondateur Graham Smith attribue cette popularité intergénérationnelle au sens de l’humour déjanté des jeux, et à la façon dont ils surprennent les joueurs avec des aspects complètement inédits. 

Chaque jeu développé par DrinkBox supplante le précédent en termes de popularité. Ce succès accru s’est traduit par des retombées financières plus importantes, ce qui, en retour, donne à l’équipe la latitude nécessaire à la création de jeux encore plus aboutis – et lui permet de continuer de faire le métier qu’elle adore.

« Quand nous nous rendons à des salons professionnels et discutons avec des développeurs des États-Unis et que nous entendons qu’ils ne bénéficient pas du même niveau de soutien gouvernemental que nous qui résidons en Ontario, cela nous rend vraiment reconnaissants. Je ne pense pas que nos jeux auraient vraiment été les mêmes sans le soutien que nous avons reçu. »

— Graham Smith, cofondateur de DrinkBox Studios

En savoir plus sur DrinkBox Studios :
Site Web : http://www.drinkboxstudios.com/
Twitter : @DrinkBoxStudios
Facebook : https://www.facebook.com/DrinkBoxStudios