> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Musique > SUCCÈS DE LA SODIMO : SING! THE VOCAL ARTS FESTIVAL
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO : SING! THE VOCAL ARTS FESTIVAL

SING_WGIGO

Le chant a cappella est une discipline exigeante. Évoluant sans accompagnement instrumental, les chanteurs sont seuls maîtres de la performance, de la première à la dernière note. Ces artistes chantent sans répit, aspirant à capturer dinstinct la tonalité parfaite pour chaque note égrenée, et ne sarrêtent que le temps des silences, lorsque lexige la partition. 

« Cest un genre difficile, qui met beaucoup de pression sur les épaules des chanteurs, explique Patricia Silver. Il repose entièrement sur la voix humaine. » 

Patricia Silver est la cofondatrice de SING! The Toronto Vocal Arts Festival, un festival de 12 jours dédié à la musique a cappella. Au programme : têtes daffiche, ateliers sur lindustrie de la musique, concerts en plein air gratuits, programmes de mentorat et représentations d’œuvres commandées. Plus de 400 chanteurs donnent chaque année de la voix à ce festival de Toronto. 

SING! Toronto, qui a fêté ses cinq années dexistence en mai dernier, est né lorsque deux groupes — lun au début, lautre à la fin de sa carrière — ont approché Patricia Silver dans lidée de créer un festival de musique a cappella. Agente de spectacles pendant plus de 30 ans, elle connaît intimement le milieu de la musique. Elle rassemble donc sept professionnels autour dune table de cuisine, qui investissent chacun 1 000 dollars pour lancer le festival. Une direction de choc est réunie, composée de spécialistes en gestion, dimprésarios, dun directeur de camp dété à vocation artistique, de directeurs de festivals, dun publicitaire et de chanteurs a cappella. Ils décident dorganiser lévénement au centre culturel Harbourfront Centre et « se lancent dans laventure avec un festival de trois jours »

Ils étaient loin de se douter quils étaient les précurseurs dune époque qui verrait un regain d’intérêt pour ce genre musical

« La musique a cappella a connu un retour en force ces dernières années, note Patricia Silver, soulignant par ailleurs la diversité de la programmation du festival, qui accueille tous les styles, du chant guttural inuit à la musique hébraïque. En cinq années dexistence, la cappella a rencontré un écho auprès de toutes les tranches dâge. »

SING! Toronto se démarque des autres festivals par l’engagement de ses organisateurs, qui se considèrent comme bien plus que de simples présentateurs. Au travers de ce festival, de nombreux groupes ont bénéficié de programmes de mentorat et de promotion qui leur ont permis d’évoluer et d’obtenir des commandes d’œuvres originales. 

Pour Patricia Silver, SING! Toronto est un véritable incubateur. Elle cite en exemple From Sea to Sea, un cycle de chansons composées par Aaron Jenson, le directeur artistique du festival. Sélectionné par les maisons de disques Centredisques et Naxos, le cycle devenu album a acquis une renommée et une reconnaissance internationales

« Le soutien de la SODIMO est vital, confirme Patricia Silver. Grâce à ces fonds, des compositeurs et les spécialistes de disciplines artistiques émergentes ont la possibilité dexposer leur talent sur la scène nationale, et daccéder à des opportunités à linternational. » 

Pour en savoir davantage au sujet de SING!
Site Web: www.singtoronto.com
Twitter: @SingToronto
Facebook: SingToronto