> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Musique > SUCCÈS DE LA SODIMO : PANDYAMONIUM MANAGEMENT
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO : PANDYAMONIUM MANAGEMENT

Serena Ryder.jpg

Société de gestion à service complet avec plus de 25 ans d'expérience dans l'industrie de la musique au compteur, Pandyamonium Management est une petite entreprise faisant montre d'un grand talent. 

Sandy Pandya fonde la société en 1996, après avoir quitté à l'amiable sa précédente société en nom collectif dans le but de devenir indépendante. Emmenant l'artiste Hawksley Workman avec elle, elle construit la société petit à petit sur cette base. Aujourd'hui, elle travaille avec un groupe d'artistes talentueux tels que Madison Violet, Dear Rouge, AA Wallace, Alejandra Ribera et Serena Ryder. 

Serena Ryder a remporté plusieurs prix Juno, notamment ceux de la meilleure nouvelle artiste, de l'auteure-compositrice de l'année et de l'artiste de l'année. Elle a également décroché le MuchMusic Video Award du vidéoclip de musique rock/alternative de l'année avec son premier tube, « Stompa », ainsi que le prix Écrans canadiens de la meilleure chanson originale avec « It’s No Mistake », tirée du film L'erreur parfaite (The Right Kind of Wrong). À l'automne 2015, Serena a donné « Un concert jamais entendu » (« Quietest Concert Ever ») sur le plancher océanique de la baie de Fundy à marée basse, retransmis sur CBC. En outre, elle a clôturé les Jeux panaméricains de Toronto en compagnie des artistes américains Kanye West et Pitbull. Son nouvel album est attendu pour début 2016. 

Le succès remporté par Serena est très encourageant pour Pandyamonium. Cependant, la réussite d'un artiste ne se traduit pas toujours par un afflux immédiat d'argent. Même si un disque se vend bien, l'artiste et l'impresario peuvent ne pas en voir la couleur pendant des mois, voire des années. C'est pourquoi l'aide de la SODIMO est cruciale. Pandyamonium a profité du soutien accordé par le Fonds de musique pour se développer en recrutant deux employés à temps plein, ce qui aurait été impossible autrement. Le Fonds de la SODIMO pour l'exportation est également présent depuis le début pour aider la société à conclure des accords et promouvoir ses artistes à l'étranger, conférant à Pandyamonium une flexibilité financière qui lui permet de relever différent défis de par le monde. 

À l'avenir, Pandyamonium va mettre l'accent sur les marchés internationaux, notamment en matière de sortie d'albums et de tournées. Avec l'aide de la SODIMO, la société œuvre à intensifier son commerce avec les États-Unis et envisage par ailleurs d'accroître sa présence en Europe, en particulier dans des pays comme l'Allemagne, le Royaume-Uni et la France. Forte de ses bases solides en Ontario, la société est prête à prendre son essor et à développer ses relations et ses affaires à l'international. 

« Les impresarios sont directement affectés par l'entrain de leurs artistes. Notre tâche consiste en grande partie à encourager les artistes à obtenir du travail et à les soutenir dans cette démarche, parce que c'est comme ça qu'on fait de la bonne musique et qu'on reste dans la course. »

—Michael Gorman, gérant d'artistes musicaux chez Pandyamonium Management

Pour en savoir plus sur Pandyamonium Management :
Site Web :
http://www.pandyamonium.com/
Twitter :
https://twitter.com/pandyamonium