> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Musique > SUCCÈS DE LA SODIMO : LE CHAMBERFEST D'OTTAWA
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO : LE CHAMBERFEST D'OTTAWA

Ottawa Chamber 677x408.jpg

En 1994, un groupe de citoyens se réunit pour faire découvrir la musique qu’ils aiment à un auditoire plus vaste. Initialement conçue comme une façon de jouer de la musique entre eux et de la faire connaître au sein de leur communauté, leur initiative prendra vite une envergure plus large. 

Depuis cette série de concerts d’été d’une journée (avec pas moins de 22 concerts dans deux églises), le Chamberfest d’Ottawa est devenu un événement phare de la ville et le plus grand festival de musique en son genre au monde. En 2011, le festival a organisé plus de 100 concerts et attiré plus de 80 000 auditeurs. 

Si le Chamberfest reste son fleuron, la Société de musique de chambre d’Ottawa (SMCO) organise également d’autres événements, dont une série de six concerts entre l’automne et le printemps et une foire musicale familiale gratuite. 

La route n’a pas été facile. Il y a huit ans, proche de la faillite, la SMCO décide de s’orienter dans une nouvelle voie audacieuse. En plus de reprendre le répertoire classique, de Beethoven à Brahms, en passant par Schubert, Strauss et Haydn, les artistes de la SMCO veulent montrer au public que la musique de chambre peut avoir une portée beaucoup plus vaste. Ils commencent à promouvoir des événements mettant à l’honneur d’autres genres musicaux, comme le jazz et la pop. Ils se mettent à organiser des concerts dans de plus grandes salles pouvant accueillir jusqu’à un millier de personnes (une salle plus grande aurait ôté l’intimité qui rend la musique de chambre si particulière). Ils commencent également à donner des concerts dans des lieux plus inhabituels, notamment dans des bars ou des pubs et au coin des rues. 

Le public est conquis. Depuis, la SMCO s’emploie à faire connaître d’autres talents à Ottawa et s’associe avec d’autres festivals afin d’attirer le plus grand nombre possible d’artistes. 

Au fur et à mesure de sa croissance, la SMCO a toutefois dû s’adapter et élargir son envergure. La SODIMO lui a apporté son soutien à travers le Fonds ontarien de promotion de la musique pour l’aider à moderniser son système de billetterie, ce qui a permis à la SMCO de mieux gérer ses relations avec les clients en ligne et de suivre les ventes de billets, les dons et les commandites. Le soutien de la SODIMO a non seulement amélioré les opérations et rendu l’organisme plus rentable, mais a également aidé la SMCO à mieux comprendre les attentes de ses clients et à mieux y répondre. 

La SMCO est consciente des besoins en matière d’éducation musicale. Elle collabore actuellement avec des écoles locales et des centres communautaires pour créer des programmes visant à faire découvrir plus d’œuvres musicales aux citoyens. Elle a établi de solides partenariats avec des sites municipaux comme l’hôtel de ville et les bibliothèques locales, à Ottawa, et a commencé à se développer de l’autre côté de la rivière à Gatineau, au Québec. Dans toutes ses activités, la SMCO continue de susciter la passion de la musique. 

« Atteindre avant tout les groupes mal desservis dans les écoles, les maisons de repos, les hôpitaux, et dans tout lieu où nous avons l’occasion de faire connaître la musique et de faire sourire les gens – voilà qui témoigne de notre succès. »

—Peter MacDonald, directeur des opérations et de l’administration artistique, Société de musique de chambre d’Ottawa 

Pour en savoir plus sur la Société de musique de chambre d’Ottawa :
Site Web : http://www.chamberfest.com/fr/ 
Twitter :
https://twitter.com/chamberfest
Facebook : https://www.facebook.com/ottawachamberfest