> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Musique > SUCCÈS DE LA SODIMO : LAST GANG RECORDS
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO : LAST GANG RECORDS

Last Gang

Pour Chris Taylor, l'instant magique survient le jour où il se rend compte qu'il peut combiner sa formation d'avocat et son amour de la musique. Ayant joué dans des groupes de l'adolescence jusqu'à des années après l'école de droit, Chris se passionne pour tout ce qui a trait à la musique. Alors qu'il pratique le droit depuis quelques années, il est, durant la majeure partie de cette période, l'avocat d'un groupe baptisé Metric, qui se bat pour percer. Ne parvenant pas à obtenir un contrat d'enregistrement satisfaisant pour le groupe, il décide de monter lui-même une maison de disques. Le premier album du groupe, Old World Underground, Where Are You Now? est lancé par Last Gang Records en 2004.

Une décennie plus tard, Last Gang est une maison de disques canadienne prospère, spécialisée dans la production et la distribution de musique, la concession de licences à l'international, le marketing et la promotion, et la gestion globale de projet. Last Gang a sorti quatre albums de Metric au total, lancé Death From Above 1979, MSTRKRFT et Crystal Castles, et sorti des albums pour Chromeo, New Pornographers et bien d'autres. Dans un secteur exigeant, les liens tissés par Chris avec l'industrie du temps où il jouait lui-même dans un groupe lui sont fort utiles.

Cette année, Last Gang a fêté ses deux millions d'albums vendus. Ses artistes ont été sélectionnés aux Prix Juno et aux Much Music Video Awards, entres autres distinctions; ils ont joué sur les scènes principales des festivals de Coachella, Glastonbury et Lollapalooza. De l'affaire d'un seul homme et d'un seul groupe, Last Gang s'est muée en maison de disques employant douze employés à plein temps et huit agents contractuels à Toronto, Londres et Los Angeles.

Chris attribue à la SODIMO le mérite d'avoir permis à la société de prendre une longueur d'avance sur la concurrence et d'avoir contribué à l'essor du succès de ses artistes. Au début, le principal écueil était l'accès aux capitaux permanents, au savoir-faire et aux ressources humaines. La SODIMO a prodigué soutien et conseils dans les trois domaines. Ayant l'occasion de parcourir le monde depuis maintenant une vingtaine d'années, Chris est convaincu que l'Ontario est l’endroit idéal pour une entreprise comme Last Gang.

La combinaison de la créativité, du talent et de l'infrastructure présents à Toronto, plus particulièrement, le rend optimiste en ce qui concerne l'avenir. Il est persuadé que les sociétés qui gèrent de façon très efficace les droits numériques seront les plus prospères, du moment qu'elles sont à même de miser sur les bons artistes. Après tout, comme l'affirme Chris, l'instinct et la vision en matière de développement artistique resteront toujours au cœur du métier.

« J'adorais la musique et j'aimais travailler avec d'autres personnes qui avaient la même passion. Je voulais un boulot qui me donnerait envie d'aller au travail tous les jours et, de ce point de vue, il s'avère que j'ai fait un excellent choix. »

—Chris Taylor, fondateur de Last Gang Records

Pour en savoir plus sur Last Gang Records :
Site Web : http://lastgangentertainment.com/

Facebook : https://www.facebook.com/LastGangRecords