> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Musique > SUCCÈS DE LA SODIMO : CCS RIGHTS MANAGEMENT
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO : CCS RIGHTS MANAGEMENT

CCS 677x408

La société CCS Rights Management propose une gamme complète de services de gestion des droits, notamment en matière de gestion de la propriété intellectuelle des éléments musicaux ou d’autre nature. Qu’il s’agisse des droits d’auteur et des licences, de la gestion des droits sur les enregistrements originaux, de la gestion de marque ou de la représentation d’artistes, CCS intervient dans tous les aspects de la gestion des droits afin d’offrir un service exemplaire à ses clients. Son président, Jodie Ferneyhough, a acquis une vaste expérience dans ce secteur, ayant passé dix ans à la tête d’Universal Music Publishing Group, et ayant dirigé auparavant pendant cinq ans peermusic Canada. Ses artistes ont reçu divers prix et récompenses au Canada et à l’étranger, notamment les prix Juno, les prix SOCAN, les Country Music Awards, les MuchMusic Video Awards, les Grammy Awards et les Latin Grammy Awards.

L’importance attachée par Jodie Ferneyhough à l’offre de services personnalisés et la priorité donnée à la qualité et non au volume lui ont valu le respect de nombreux artistes; CCS est ainsi très demandée par les plus grands noms de la musique. Parmi les artistes ayant recours aux services de CCS figurent Glenn Gould, Randy Bachman, Cairo, Terra Lightfoot, Tim Chaisson, Chad Brownlee et bien d’autres.

CCS avait trouvé une formule gagnante, mais la réussite n’est pas arrivée du jour au lendemain. Le soutien de la SODIMO par l’intermédiaire du Fonds ontarien de promotion de la musique a donné à Jodie Ferneyhough la confiance nécessaire pour entreprendre des projets qu’il n’aurait pas envisagé aussi tôt sans ce soutien. Bien qu’étant de nature prudente, il a su saisir les opportunités créées par le financement de la SODIMO afin d’entreprendre de nouveaux projets et d’accélérer la croissance de la société. Il estime qu’il aurait fallu au moins un an de plus à la société pour parvenir où elle en est aujourd’hui sans ce soutien.

Pour Jodie Ferneyhough, les perspectives pour l’avenir de CCS sont innombrables. Il considère l’édition musicale traditionnelle, la méthode de suivi rapproché, comme l’une des voies pour l’avenir. Il a des objectifs précis pour la croissance de la société : au cours des dix prochaines années, il souhaite posséder et gérer entre 150 000 et 250 000 titres, et disposer de dix à vingt-cinq équipes créatives pour assurer une gestion adéquate. Il veut élargir ses activités non seulement au Canada mais également dans le reste du monde grâce à des partenariats en pleine croissance, et a pour objectif d’ouvrir des bureaux à Nashville et à Los Angeles au cours des trois à cinq prochaines années. Il veut accomplir tout cela tout en préservant la touche personnelle qui a permis à CCS de devenir l’une des sociétés de gestion des droits les plus prospères au Canada aujourd’hui.

« Au cours des années à venir, j’aimerais que nous restions fidèles à ce que nous sommes aujourd’hui : une société petite mais solide, guidée par nos valeurs fondamentales, le type de société vers laquelle les gens ont envie d’aller. Je veux être la société avec laquelle les gens veulent travailler. Il s’agit de la clé de notre réussite. »

—Jodie Ferneyhough, président, CCS Rights Management

Pour en savoir plus sur CCS Rights Management :

Site Web : http://www.ccsrightsmanagement.com/

Facebook : https://www.facebook.com/CCSRights