> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Livres > SUCCÈS DE LA SODIMO : U OF T PRESS
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO : U OF T PRESS

University of Toronto Press 677x408.jpg

Un éditeur sans but lucratif existant depuis plus d'un siècle n'est probablement pas le premier établissement qu'on imaginerait préoccupé par la pérennisation de son actif, mais à la réflexion, la University of Toronto Press (UTP) n'est pas un éditeur comme les autres. 

Fondée en 1901, la UTP est aujourd'hui l'une des plus grandes presses universitaires d'Amérique du Nord, publiant chaque année près de 200 livres, ainsi que 35 journaux sur une variété de sujets. Généralement louée pour avoir publié à point nommé des titres aussi récents qu'Arab Dawn de Bessma Momani, The Inequality Trap de William Watson, Dying from Improvement de Sherene H Razack et Wall Flower de Rita Kuczynki, la UTP n'est pas qu'une simple société d'édition, mais se consacre également à la distribution, au commerce de détail et au partenariat technologique. 

La UTP s'essaie à la publication de livres électroniques avec précocité, concevant ses premières parutions numériques en 2007. Grâce au flux d'édition XML novateur qu'elle a conçu, la société se met à travailler avec des éditeurs américains, canadiens et britanniques pour les aider à lancer leurs propres livres électroniques. Fruit de ces collaborations, le produit P-Shift est commercialisé auprès des éditeurs depuis 2012. Selon la vice-présidente Lynn Fisher, le recours au format XML, qui est d'une grande souplesse, a permis à la société de pérenniser son contenu tout en attendant la prochaine technologie, quelle qu'elle soit, de pied ferme. 

Toutefois, la UTP n'est pas parvenue à ce résultat et n'a pas lancé P-Shift sans aide. La SODIMO, par le biais du volet de renforcement numérique du Fonds du livre, a appuyé le projet durant les phases de la recherche et du développement, aidant la société à identifier le problème, à concevoir une solution et à la mettre en œuvre, ce qui a contribué à asseoir sa position de chef de file dans le domaine de l'édition numérique. La SODIMO a également soutenu une initiative patrimoniale consistant à remettre des ouvrages épuisés et indisponibles sur les rayonnages (numériques) sous la forme de livres électroniques. Enfin, la SODIMO aide la UTP à concevoir un nouveau site de commerce en ligne fiable et réactif pour vendre ses livres et journaux directement aux lecteurs. 

Lynn Fisher affirme que la UTP doit en partie son succès à sa localisation en Ontario. La main-d'œuvre hautement qualifiée, les possibilités de formation et de perfectionnement, ainsi que la proximité des grandes universités et l'accès à de nombreux universitaires parmi les plus éminents du pays garantissent à la société de disposer des meilleurs talents pour continuer d'élaborer des solutions nouvelles et créatives. 

En qualité d'éditeur universitaire, la UTP est à la fine pointe des progrès en matière de recherche. Elle est également à l’avant-garde de la communication accessible d’idées novatrices au grand public. Le fait d'avoir toujours une longueur d'avance garantit à la société de conserver sa position de chef de file parmi les presses universitaires, et ce, pour bon nombre d'années. 

« Garder une longueur d'avance et assumer un rôle de chef de file en matière d'innovation a grandement contribué à notre succès. L'édition reste un secteur très dynamique et nous devons donc faire preuve de réactivité. Nous ne visons pas simplement à publier les idées les plus novatrices, mais à les publier de la façon la plus innovante. »

—Lynn Fisher, vice-présidente de la University of Toronto Press 

Pour en savoir plus sur la University of Toronto Press :

Site Web : http://www.utpress.utoronto.ca/
Facebook : https://www.facebook.com/utpress

Twitter : @utpress