> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Livres > SUCCÈS DE LA SODIMO : ROBERT ROSE
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO : ROBERT ROSE

Robert Rose

Ces dernières années, les éditeurs ont été durement touchés par des changements profonds survenus au sein de l'industrie. Mais le changement génère également des possibilités.

Il y a une vingtaine d'années de cela, l'ancien président de McMillan Canada, Bob Dees, voit dans l'acquisition de droits et la vente de contenu à l'étranger une occasion à long terme. Sachant que ce sont les éditeurs spécialisés qui ont remporté le plus vif succès grâce à cette stratégie, il décide de se focaliser sur les livres de recettes et les manuels de santé. À présent, Robert Rose Books compte parmi les principaux éditeurs nord-américains de livres sur la cuisine et la santé, et publie les ouvrages sur les herbes et épices ou sur les conserves « maison » les plus vendus au monde.

Comme dans la plupart des industries de la création, le plus dur est de se lancer. Bob a beau avoir gardé un vaste réseau de contacts de son temps passé chez McMillan, ils ne se convertissent pas automatiquement en crédibilité auprès des auteurs ou des consommateurs. Pour créer une entreprise à partir de rien, il est obligé de travailler dur pour convaincre chaque auteur et nouer chaque relation-client.

Mais Bob ne baisse pas les bras et construit Robert Rose Books au fil du temps, livre par livre. La plupart des concurrents de la société font plusieurs fois sa taille, ce qui l'oblige, durant les premières années, à lutter pour sa survie. Au début, le soutien de la SODIMO aide la société à maintenir son activité. Plus tard, il lui permet de se développer en lui offrant la souplesse nécessaire pour innover. Grâce aux fonds de la SODIMO, Robert Rose Books agrandit son site Web et se dote d'outils d'analyse sophistiqués afin de mieux servir ses clients, aussi bien actuels que potentiels, ce qui a eu un effet concret sur le bénéfice net.

Fait remarquable, chez Robert Rose Books, l'ensemble des travaux de conception et d'édition, de même que la plupart de ceux de photographie, sont réalisés en Ontario. Un réseau central de photographes, de rédacteurs et de concepteurs pigistes de tout premier ordre permet à la société de rester leste et réactive suivant l'évolution des besoins. Quatre-vingts p. 100 de ses livres sont imprimés au Canada.

La société étant domiciliée en Ontario, il est aisé de se rendre à New York, Londres, Francfort ou Chicago pour promouvoir son offre. Bob voit dans les marchés étrangers un énorme potentiel de croissance et a récemment lancé, pour l'un de ses auteurs, une campagne publicitaire internationale au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie, et ce, sur une période de seize semaines au total. Toutefois, l'affaiblissement du dollar canadien a pour conséquence une augmentation du coût des activités de marketing à l'étranger, ce qui pèse sur le résultat net. Le financement de la SODIMO contribue à alléger le fardeau afin que la société puisse poursuivre sa croissance.

Les efforts de Bob pour développer la société à l'étranger n'ont pas eu pour seul effet d'accroître les recettes, ils ont également permis à ses auteurs d'acquérir une notoriété internationale. Les titres de Robert Rose Books ont décroché quatre prix Gourmand du meilleur livre de recettes au monde ainsi que plusieurs prix attribués par l'International Association of Culinary Professionals aux ouvrages culinaires de référence.

Bob est fier de la double reconnaissance obtenue par Robert Rose Books grâce à ses ventes, sa publicité, son équipe de conception et de rédaction, et ses auteurs : celle des pairs de la société (sous la forme de prix) d'un côté, et celle du marché (sous la forme de ventes) de l'autre. De son point de vue, l'une sans l'autre ne suffit pas à garantir la survie d'une entreprise. Avec un peu d'huile de coude et la qualité en ligne de mire, Robert Rose Books a réussi sur les deux tableaux.

« Nous nous sommes toujours efforcés de concevoir des livres que nous pouvions imaginer comme étant les « meilleurs au monde ». Il aura fallu du temps pour y parvenir, mais cette stratégie s'est avérée payante et aujourd'hui, nous avons certains des livres de cuisine les plus vendus au monde. »

—Bob Dees, président de Robert Rose Books

Pour en savoir plus sur Robert Rose Books :
Site Web : www.robertrose.ca
Twitter : @robertrosebooks
Facebook : https://www.facebook.com/pages/Robert-Rose-Books/132036056831784