> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Cinéma > SUCCÈS DE LA SODIMO : SIENNA FILMS
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO : SIENNA FILMS

Sienna 677x408.jpg

Mues par le désir d’élaborer des œuvres captivantes et dramatiques, Julia Sereny et Jennifer Kawaja ont fondé Sienna Films en 1992. Aujourd’hui, elles sont à la tête d’une petite équipe de responsables de développement et d’affaires qui produisent de façon indépendante des contenus pour le cinéma et la télévision. 

Avant de s’associer pour fonder Sienna, Kawaja et Sereny avaient déjà une solide expérience de l’industrie de la production. Toutes deux avaient travaillé plusieurs années dans la production et s’intéressaient aux mêmes types de projets. L’idée d’établir une société de production indépendante s’était imposée naturellement, mais le chemin n’a pas toujours été facile. 

L’une des difficultés émane de la nature de l’activité. Sereny fait remarquer que l’industrie de la production est souvent comparée à une exploitation minière : on investit du temps et de l’argent dans un projet sur le long terme, de manière spéculative, avec l’espoir que cet investissement portera ses fruits. Faute de moyens, il est souvent difficile de joindre les deux bouts durant cette étape déterminante. C’est un défi auquel tous les producteurs doivent faire face. 

Sereny remercie la SODIMO de l’aide fournie à Sienna au cours de ces périodes difficiles, ainsi que du soutien apporté à l’environnement de production sain et dynamique qui a permis à la société de prospérer. Les financements de la SODIMO ont ainsi subventionné plusieurs productions de Sienna Films, permettant à la société de décrocher les meilleurs talents de la production et d’auditionner pour plusieurs projets. Le Fonds pour l’exportation a financé des co-productions internationales, ce qui a permis à Sienna de lever des financements internationaux pour des projets plus importants. Pour autant, Sereny considère que l’un des principaux atouts de la SODIMO réside en ce que l’organisme sait comment aider les producteurs de manière à leur être vraiment bénéfique. 

Très attendu, le tout dernier projet de Sienna, Unless, a bénéficié du soutien de la SODIMO. Cette co-production irlando-canadienne dont la sortie est prévue en 2016 met en scène Catherine Keener et Hannah Gross dans une adaptation du dernier roman écrit par Carol Shields. La liste de production de la société comporte un certain nombre d’autres succès. One Dead Indian, drame au cœur de la crise d’Ipperwash, a rassemblé un public immense lors de son lancement sur CTV en 2006. La Fille de New Waterford, sorti en 1999 et salué par la critique, n’est autre que le premier succès de la société, qui lui a permis de percer. 

La surenchère à Sundance autour de Touch of Pink (2004) et de How She Move (2007) a démontré que Kawaja et Sereny savent reconnaître les projets qui auront du succès et que le type d’œuvres captivantes et dramatiques qu’elles-mêmes souhaitent voir correspond exactement à ce que le public, lui aussi, attend. De nouveaux projets sont en cours de production, en collaboration avec Richie Mehta, Kate Melville et Adrianna Maggs. 

« Le fait de percer ou non dépend finalement souvent de la qualité des personnes que l’on rencontre. Nous sommes fières des projets que nous avons menés à bien et du fait que ces projets aient tant plu au public. »

—Julia Sereny, productrice, Sienna Films 

Pour en savoir plus sur Sienna Films :
Site Web : 
http://www.siennafilms.com/
Twitter : 
https://twitter.com/sienna_films