> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Cinéma > SUCCÈS DE LA SODIMO : PRIMITIVE ENTERTAINMENT
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO : PRIMITIVE ENTERTAINMENT

Primitive Films

Avec son catalogue ayant pour fil rouge le thème fort de l'environnement, Primitive Entertainment a produit certains des documentaires canadiens les plus marquants. Associés à leur partenaire commerciale Kristina McLaughlin, les frères Kevin et Michael McMahon se sont attaqués à la conservation, aux écosystèmes et au changement climatique à la faveur de productions merveilleusement bien conçues qui sont acclamées dans le monde entier. Dans leur ensemble, leurs films et séries télévisées ont remporté quarante prix nationaux et internationaux.

Leur premier film, Les Chutes (The Falls), est un long métrage documentaire sur la ville natale des frères, Niagara Falls. Projeté en avant-première au Festival international du film de Toronto, il est sorti en salles au Canada et a été prévendu à Channel 4, au Royaume-Uni. C'est le premier des 15 films documentaires produits par Primitive Entertainment au cours des 25 ans qui ont suivi (et aussi le premier projet de la société à bénéficier du soutien de la SODIMO).

Primitive Entertainment a récemment lancé Polar Sea - Le passage du Nord-Ouest (The Polar Sea), un voyage de 10 heures empruntant le mythique passage du Nord-Ouest pour TVO et Knowledge Network. Un important contrat de licence avec la chaîne allemande Arte / ZDF a permis à la société de boucler le financement de la série à 2,5 millions de dollars en Ontario. Michael McMahon explique que le succès international de la série n'aurait pas été possible sans le soutien de programmes comme le Fonds pour l'exportation et les crédits d'impôt de la SODIMO.

L'innovation est la clé de la réussite de Primitive Entertainment. Utilisatrice précoce des plateformes de montage numérique, de la vidéo haute définition, de la photographie spécialisée, des effets informatiques et des images composites dans le cadre de documentaires, la société parvient à faire des miracles avec peu de moyens, en adoptant des technologies et procédés nouveaux.

Cette démarche lui permet de repousser les limites du visuel tout en étant reconnue comme une société pionnière dans les domaines de la forme et de la mécanique du documentaire, ayant recours, des Chutes à Polar Sea, à des modes de narration complexes et multidimensionnels.

Société productrice de divertissements factuels, Primitive Entertainment élabore des méthodes de travail collaboratives faisant appel à de vastes équipes disséminées dans le pays (et le monde) entier, qui dotent ses séries documentaires, telles que Things That Move et Ancestors in the Attic, d'un style hors du commun.

Les changements survenus dans l'industrie ont rendu les anciennes façons de faire des affaires obsolètes. Une émission n'est plus uniquement une émission, mais simplement un moyen parmi d'autres de toucher un public. La réussite de Primitive Entertainment découle en partie de sa capacité de susciter l'intérêt des auditoires sur plusieurs plateformes. Le National Parks Project, par exemple, a été couronné de succès sous la forme d'une série télévisée, d'une série de courts métrages, d'un double disque vinyle, d'un CD, d'un DVD, d'un Blu-ray et d'un site Web interactif. Faisant appel à une variété de partenaires talentueux, les projets de Primitive Entertainment intègrent généralement des techniques inventives pour attirer des publics divers vers leur contenu, à l'image de la composante de vidéo à 360 degrés de Polar Sea ou du site Web lauréat d'un prix Webby pour L'eau, c'est la vie (Waterlife).

La qualité et l'intégrité des films et séries télévisées produits par la société attirent également les talents. Des artistes comme Mary Walsh, Gord Downie, Laurie Anderson, Tanya Tagaq, Sam Roberts et Sarah Harmer ont collaboré avec elle dans le cadre de productions variées.

Primitive Entertainment donne le dernier tour de manivelle à un long métrage documentaire intitulé How to Build a Time Machine, qui s'intéresse à la fascination de l'être humain pour le voyage dans le temps. Il suit deux hommes dans leurs tentatives pour construire leur propre machine à voyager dans le temps. Spaceship Earth, long métrage documentaire ayant bénéficié du soutien de la SODIMO, est actuellement en cours de postproduction.

Fêtant ses 25 ans d'existence en janvier 2015, Primitive Entertainment a réussi à trouver son créneau dans un secteur difficile. Si l'un des sujets de son documentaire parvient à fabriquer une machine à voyager dans le temps, elle montrera à coup sûr l'équipe dans un futur lointain, en train de réaliser le genre de films qui lui tient à cœur.

« Les documentaires sont plus populaires que jamais; les gens viennent en masse pour voir des œuvres cinématographiques non fictives et, s'ils en ont l'occasion, les téléspectateurs regardent volontiers des séries documentaires comme Polar Sea. C'est fantastique. Il est stimulant pour nous de travailler dans ce secteur en ce moment. »

—Michael McMahon, chef de production, Primitive Entertainment Inc.

Pour en savoir plus sur Primitive Entertainment :
Site Web : http://www.primitive.net
Twitter : @PrimitiveDocs

Facebook : https://www.facebook.com/PrimitiveEnt

L'eau, c'est la vie (Waterlife), film sur les Grands Lacs, a décroché des récompenses au Festival international du film de Tokyo et à Hot Docs, et s'est également distingué en ligne en recevant un prix Webby.

Le National Parks Project a remporté plusieurs prix, notamment le Prix Génie du meilleur court métrage documentaire en 2011.

En récompense de ses efforts, Kevin McMahon s'est vu décerner le prix du héros canadien de l'écologie (Canadian Eco Hero Award) lors du festival cinématographique Planet in Focus de 2011.