> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Cinéma > SUCCÈS DE LA SODIMO : NO TRACE CAMPING
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO : NO TRACE CAMPING

fword.img

Depuis qu’ils ont participé au même camp d’été à l’âge de huit ans, David Gross et Jesse Shapira sont inséparables. Après qu’ils ont tous deux décidé de suivre des études à l’American Film Institute dans le domaine de la production, il était logique qu’ils créent ensemble leur propre société. 

Le premier film qu’ils ont produit ensemble est adapté du premier ouvrage dont ils ont acheté les droits, un roman intitulé Goon. Grâce à un travail acharné, Jesse Shapira et David Gross ont pu disposer d’un budget à huit chiffres, ce qui représente un accomplissement considérable pour un premier projet. Goon (2011) est le film qui a généré le plus de recettes dans les salles canadiennes lors de sa fin de semaine de sortie, devant un certain nombre de films hollywoodiens à gros budget. Il est aussi devenu le film canadien qui a généré le plus de recettes au Canada cette année-là, à savoir, plus de 4 millions de dollars. Une suite, Goon: Last of the Enforcers, doit sortir en salles en 2016. 

Les fondateurs de No Trace Camping considèrent que l’Ontario est l’endroit idéal pour faire des affaires, ce qui est étayé par le fait qu’ils ont dépensé 30 millions de dollars dans des productions sur le territoire provincial entre l’automne 2014 et l’automne 2015. L’Ontario offre des ressources et des équipes de premier plan, ce qui en fait le meilleur endroit au monde pour créer du contenu, selon David Gross. 

Le soutien fourni par la SODIMO contribue également à l’attractivité de l’Ontario en tant que territoire où investir et réaliser des films. Parce qu’elle met l’accent sur la clientèle et offre des ressources financières et humaines, la SODIMO est un excellent partenaire. La SODIMO a appuyé les trois derniers films de No Trace Camping, Goon: Last of the Enforcers, avec Seann William Scott et Liev Schreiber, Et si jamais (The F Word), avec Daniel Radcliffe et Zoe Kazan, et Room, adapté du roman à succès de la romancière irlando-canadienne Emma Donoghue. Room a obtenu le Prix Grolsch du public (Grolsch People’s Choice Award) lors de l’édition 2015 du TIFF. Il sort dans les salles le 16 octobre aux É.-U. (distribution : A24 Films) et le 24 octobre au Canada (distribution : Elevation Pictures). 

Compte tenu de cette réussite et de la dynamique générée par les quatre derniers films produits par sa société, David Gross s’attend à ce que l’année 2016 soit plus chargée que jamais pour No Trace Camping. Des projets télévisuels sont également dans l’air. À une époque où l’industrie est à la recherche d’un nouvel équilibre, No Trace Camping est prête à relever le défi. La société prévoit de rester à l’affût des évolutions du secteur, de chercher de nouveaux domaines de croissance et de continuer de produire du contenu d’envergure mondiale. 

« Notre travail est difficile et de plus en plus exigeant, mais en tant que producteur il faut voir chaque mur qui se présente à vous comme une porte. Le changement crée de nouvelles possibilités. Chaque film pose ses propres défis spécifiques, ce qui fait partie du plaisir que l’on prend à recommencer à neuf à chaque fois. »

— David Gross, président, No Trace Camping 

Pour en savoir plus sur No Trace Camping :

Site Web : http://notracecamping.com/