> Accueil > OMCM > Histoires de succès > Cinéma > SUCCÈS DE LA SODIMO : JOBRO PRODUCTIONS
Partager

SUCCÈS DE LA SODIMO : JOBRO PRODUCTIONS

TwoLoversBear

La société de production JoBro Productions a été créée en 2014 et elle compte déjà douze films à son actif.

« Ce qui me distingue des autres, c’est que je suis jeune, ambitieux et que j’essaye toujours de me faire connaître », reconnaît son fondateur Jonathan Bronfman qui a trouvé sa voie dans le cinéma après son diplôme de commerce à l’Université McGill.

Il a commencé dans le milieu en travaillant pour le compte d’un autre producteur canadien : Martin Katz.

« J’ai travaillé sur le plateau pendant un an avant de trouver ma voie en me retrouvant dans le bureau de Marty de manière fortuite », raconte Bronfman en expliquant que Katz est alors devenu un mentor. « J’ai eu de la chance de tomber sur quelqu’un qui pouvait m’apporter les compétences et l’expérience dont j’avais besoin avant d’entamer ma propre carrière. »

Il remercie ce mentorat qui lui a non seulement permis de financer différents projets, mais aussi d’accélérer son parcours professionnel.

Trois ans après Bang Bang Baby et La Sorcière, JoBro Productions a participé à divers films interprétés par des acteurs et actrices connus tels que Pamela Anderson, Tatiana Maslany, Joel Kinaman, Tom Holland et Bill Paxton. Les sorties du cru 2016 comprennent Two Lovers and a Bear, La Sorcière, The Other Half, Mean Dreams et 10 secondes de liberté. Avec la sortie de Pyewacket fin 2016 et le tournage de Get Over It en 2017, l’avenir s’annonce prometteur.

« Nous aimons travailler sur des projets auxquels nous participons pleinement et qui nous permettent d’apporter une contribution significative », explique Bronfman. « Nous cherchons des projets qui nous parlent sur le plan artistique. Ensuite, nous voyons s’il existe un marché pour ces films et si nous sommes en mesure de les financer. »

Bronfman collabore avec une équipe expérimentée dans le secteur — « des routines de travail s’installent entre nous, ça nous rend plus efficaces » — et son frère, Andrew, qu’il présente comme son bras droit. La taille de JoBro augmente ou diminue en fonction des projets.

Bronfman étant implanté en Ontario, son succès repose essentiellement sur une excellente équipe et de solides mentors.

« C’est le meilleur endroit au monde pour faire des films : notre équipe, nos infrastructures et nos ressources sont excellentes. »

De plus, il bénéficie des multiples services offerts par la SODIMO.

« Elle associe les bons partenaires, sur les bons projets et au bon moment », déclare Bronfman. « La SODIMO nous a rendu ce service à plusieurs reprises. Elle fait partie intégrante de notre capacité de financement de nos projets. »

Par exemple, Pyewacket et Two Lovers and a Bear ont tous deux été soutenus par le Fonds de la SODIMO pour la production cinématographique. Bronfman met également en avant le programme du réseau : le Fonds de la SODIMO pour l’exportation qui permet à JoBro de promouvoir à l’étranger les films tournés dans la province, ainsi que le programme de subvention des coûts de repérage des lieux qui vise à donner aux productions ontariennes les moyens de faire partie du haut du panier.

« La SODIMO a joué un rôle essentiel dans la croissance et dans le succès de ma société. »

En savoir plus sur Jobro Productions :
Site Web : http://www.jobroproductions.com/
Twitter : @JoBroPFF
Facebook : https://www.facebook.com/jobrofilmfinance