> Accueil > Nouvelles et publications >  Communiqués de presse > La Production Cinématographique Et Télévisuelle De L’ontario Reste Forte
Partager

Communiqués de presse

La Production Cinématographique Et Télévisuelle De L’ontario Reste Forte

L’industrie a injecté 964,3 millions de dollars dans l’économie de l’Ontario en 2010

L’industrie cinématographique et télévisuelle de l’Ontario a injecté 964,3 millions de dollars dans l’économie provinciale en 2010 – une augmentation d’environ 18 millions de dollars par rapport à 2009 – en dépit de la forte concurrence des autres territoires, d’une économie américaine stagnante et d’un dollar canadien fort. L’activité de production, à hauteur de 964 millions de dollars, a généré plus de 23 000 emplois directs et indirects à temps plein.
L’industrie cinématographique et télévisuelle est restée stable et a gagné du terrain par rapport à 2009, année qui a connu une croissance considérable par rapport à 2008 et marqué un retour à des niveaux de production qui n’avaient pas été atteints en Ontario depuis 2002.

Les dépenses pour les séries télévisées étrangères ont connu une nette augmentation, ce qui reflète l’influence continue des améliorations apportées en 2009 par le gouvernement de l’Ontario au crédit d'impôt de l'Ontario pour les services de production (CIOSP), crédit qui couvre dorénavant 25% des dépenses de main-d’oeuvre admissibles afin d’inclure toutes les dépenses de production admissibles engagées en Ontario.
Par ailleurs, les programmes de la Société de développement de l'industrie des médias de l'Ontario (SODIMO) appuient les industries de l’édition de livres et de revues, de la musique et des produits multimédias interactifs numériques. Le secteur du divertissement et de la création, qui correspond globalement à environ 300 000 emplois, contribue au PIB de la province à hauteur de 12,2 milliards de dollars par an.

CITATIONS

« En soutenant nos industries culturelles, nous stimulons l’innovation dans l’économie ontarienne du savoir et nous accentuons notre avantage compétitif au sein du marché mondial moderne. L’industrie ontarienne du cinéma et de la télévision contribue non seulement au dynamisme économique actuel de la province, mais elle permet également de créer les emplois de demain. »
    — L’honorable Michael S. Chan, ministre du Tourisme et de la Culture

« Compte tenu des défis économiques et industriels que l’on a connus en 2010, ainsi que de l’augmentation du dollar canadien, le fait de pouvoir maintenir notre activité de production à flot est, en soit, un accomplissement significatif. La province de l’Ontario démontre constamment qu’elle dispose d’un mélange adéquat de soutien gouvernemental, de stimulants financiers, d’infrastructure de renommée mondiale, de superbes talents et compétences, et d’endroits variés pour attirer des productions étrangères et canadiennes exceptionnelles. »
    — Karen Thorne-Stone, présidente-directrice générale de la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario

FAITS EN BREF

  • En 2010, l’activité de production cinématographique et télévisuelle de l’Ontario a contribué à l’économie à hauteur de 964,3 millions de dollars, soit une augmentation d’environ 18 millions de dollars par rapport à 2009.
  • Les dépenses pour les séries télévisées étrangères ont connu un essor retentissant en 2010, contribuant à l’économie à hauteur de 118,9 millions de dollars, comparativement à 58 millions de dollars en 2009, soit une augmentation de 105,1 %.
  • Les productions de longs métrages étrangers sont passées de 9 en 2009 à 20.
  • Les films télévisés canadiens de la semaine ont connu une hausse de 33,2 % pour atteindre les 115,6 millions de dollars (86,8 millions de dollars en 2009).
  • Les dépenses totales pour les productions étrangères ont augmenté de 46 millions de dollars, ou de 16,9 %.
  • Les dépenses totales pour les productions canadiennes ont contribué à l’économie à hauteur de 646 millions de dollars.
  • L’activité de production, à hauteur de 964 millions de dollars, a généré plus de 23 000 emplois directs et indirects à temps plein.
  • Chaque million de dollars lié à la production cinématographique et télévisuelle génère, en Ontario, 24 emplois directs et indirects à temps plein.
  • Le secteur global du divertissement et de la création de l’Ontario comprend : l’édition de livres et de revues; l’enregistrement sonore; le cinéma et la télévision; les produits multimédias interactifs numériques; les arts du spectacle; la radio; la publicité; l’architecture et le design.

POUR EN SAVOIR PLUS

Tableau présentant l’activité de production cinématographique et télévisuelle de l’Ontario en 2008-2010, répartie par format et selon les niveaux de production étrangère et canadienne

Graphique de 1990-2010 montrant les niveaux de production de l’Ontario sur une période de 20 ans, avec une comparaison de l’activité étrangère et canadienne

La Société de développement de l'industrie des médias de l'Ontario (SODIMO) est un organisme relevant du ministère du Tourisme et de la Culture de l’Ontario, qui favorise les possibilités de développement économique pour les industries des médias culturels de l’Ontario. Elles comprennent l’édition de livres et de revues, le cinéma et la télévision, les produits multimédias interactifs numériques et l’enregistrement sonore.

FAITES-EN PARTIE

L’Ontario est un centre mondial de création et de diffusion de contenu. Qu’il s’agisse d’innovation technologique ou de littérature, les secteurs culturels de l’Ontario contribuent pour des milliards de dollars à la vie économique, emploient des centaines de milliers de personnes et génèrent du contenu comptant parmi le contenu le plus novateur au monde.

Quant aux investisseurs, créateurs, entreprises et consommateurs, les fonds et les programmes d’investissement de la SODIMO attirent en Ontario une myriade d’opportunités. Faites-en partie et visitez www.OMDC.on.ca pour en savoir plus.

- 30 -

George McNeillie, SODIMO, 416 642-6619
Cellulaire : 647 286-3979
Courriel : gmcneillie@omdc.on.ca

www.omdc.on.ca
Available in English

Document D'information